Association TransAide

La révélation

Coming-out trans , terme peu approprié car la définition même du coming-out ne concerne finalement pas les transgenres. Un coming-out est la révélation publique par une personne, de son homosexualité, or, l’orientation sexuelle est tout à fait différente de l’identité de genre.

Pour les personnes transgenres , on parlera plutôt de révélation.

Mais pourquoi faire sa révélation ?

Révéler sa transidentité est une démarche très personnelle et qui demande beaucoup de courage.
Avant d’entamer cette démarche qui est une véritable épreuve, il faut avoir conscience des impacts qui en découleront.

Se révéler c’est risquer de se heurter aux jugements, c’est risquer de se sentir incompris(e) voir rejeté(e), c’est également risquer d’être en proie à la transphobie et toute la discrimination qui en émane.

Fort heureusement, cette étape apporte également beaucoup de bon, et de bonheur ! Elle est essentielle pour sortir de l’ombre et pouvoir enfin vivre ! Tant que cette étape n’est pas franchie nous restons dans un jeu de rôle en nous obligeant à vivre dans un genre qui n’est pas le nôtre. Nous tentons tant bien que mal, chaque jour, de nous adapter aux autres et à la société. Finalement nous subissons.

Se révéler c’est prendre les rênes de sa propre vie.

Lorsqu’un tel secret est révélé au grand jour , c’est toute une nouvelle façon de vivre que nous découvrons.

Se révéler, c’est prendre les rênes de sa propre vie. C’est se permettre tout ce que l’on s’interdisait : une attitude, une façon de penser, une façon de s’habiller, une manière de parler , une orientation sexuelle que l’on n’osait pas s’avouer croyant qu’elle n’était pas faite pour nous ou encore un choix de métier.

La liste des changements est longue mais bénéfique.

Mine de rien, se permettre d’être ce que l’on est dans notre identité profonde aux yeux de tous est un grand pas pour soi-même, un pas vers le bonheur, un pas vers la liberté, un pas vers la confiance et l’estime de soi.

Un pas après l’autre , c’est ainsi que l’on commence le chemin vers une nouvelle vie, sa vraie vie !

Comment faire sa révélation ?

Il va de soi qu’une façon particulière d’annoncer sa transidentité n’existe pas mais certains éléments sont tout de même à prendre en compte.

Comme le contexte social. En effet la société rejette une certaine image de la « normalité », être normal c’est être cisgenre et hétéro. Par principe lorsque la révélation de notre transidentité ou encore d’une homosexualité est dévoilée, nous sortons du cadre. Chose qui me déçoit énormément de l’être humain car finalement nous sommes tous fait de la même manière et nous partirons tous de la même manière, en tendant la main aux anges.

Second élément à ne pas négliger, et pas des moindres, la transphobie. Elle pousse beaucoup de personnes trans à rester dans le silence par peur des agressions, des jugements, des difficultés professionnelles que cela peut engendrer ; et bien sûr, les phrases et/ou les comportements blessants voire méchants sont source de stress.

Si vous avez le courage de vous lancer car vous en avez marre de rester dans le noir, et bien bravo ! car vous aller prendre votre vie en main, en pensant pour une fois à vous, rien qu’à vous. Et c’est une bonne chose. Votre vie vous appartient, le bonheur ne tiens à rien, il suffit de saisir sa chance quand elle se présente.

Annonce à la famille

Faire une telle révélation, à ses parents notamment, peut être délicat. Selon si notre éducation a été stricte ou encore religieuse, si l’on a grandi dans une famille peu ouverte d’esprit, etc.

Une stratégie intéressante serait de « prendre la température » , tout simplement en parlant de ce sujet sans pour autant dire que nous sommes concerné(e). Cela permet de voir les réactions et de savoir, plus ou moins, à quoi s’attendre.
Pourquoi ne pas commencer par expliquer ce qui nous pousse à le révéler. Les souffrances que l’on ressent, les difficultés que l’on a rencontrées durant nos années passées, pour enfin, dévoiler la nouvelle comme une délivrance.

Pour les personnes avec un caractère bien trempé comme le mien, la technique « sans détour » est une autre option. Si vous vous sentez capable d’assumer les conséquences potentiellement négatives comme le rejet, la critique ou encore la colère, alors foncez ! Mais attention ! il faut vraiment être prêt(e) à accepter les pires scénarios comme le fait de devoir avancer sans leur soutien. Et nous savons tous, combien le soutien des gens que l’on aime est précieux et réconfortant.

Dernier point important, sachez que si les réactions de vos proches ne sont pas celles attendues, cela ne veut pas forcément dire qu’ils ne changeront pas d’avis. Pour certaines personnes le temps de compréhension et d’acceptation est plus long mais ce temps est nécessaire. Parfois cette annonce peut aussi avoir l’effet inverse, c’est à dire qu’une telle révélation peut aussi rapprocher et ça c’est ce que je souhaite à toutes et tous.