Association TransAide

Prise de conscience

Le premier pas vers le changement est la prise de conscience le second est l’acceptation.

Pour certains individus , la prise de conscience se fait très jeune.

Plusieurs personnes trans dans mon entourage m’ont confié qu’ils ou elles le savaient depuis toujours . Et oui, il est possible de savoir dès son plus jeune âge que le corps dans lequel nous sommes nés n’est pas le bon. Pour d’autres , prendre conscience de sa transidentité est plus long, plus tardif.

Mais alors pourquoi ?

Tout simplement parce qu’il n’y a pas de moment spécifique pour le réaliser , nombreuses sont les raisons qui retardent cette prise de conscience …

Je cite quelques exemples, mais il en manque probablement bien d’autres :

  • Le cadre familial dans lequel nous sommes nés. Il est différent pour chaque personne. Les générations antérieures sont souvent moins à l’aise avec le sujet, voire totalement fermées. L’éducation que nous recevons a bien souvent un impact , certaines familles ne conçoivent pas que sortir du schéma cisgenre soit possible et réaliste. La religion peut être un frein également .
  • La peur , elle peut générer un déni car il est plus facile de fermer les yeux que d’affronter la réalité. On ne va pas se mentir, le parcours est long et difficile. Par principe, l’être humain à peur du changement et de l’inconnu .
  • Les problèmes que nous pouvons rencontrer tout au long de notre vie et qui nous empêchent de nous centrer sur nous-même et donc de prendre le temps de savoir de quoi nous avons réellement besoin pour être épanoui.
  • Ou encore, le manque d’informations. Parce qu’avant de poser les mots « dysphorie de genre » ou « transidentité », il faut en connaître l’existence . On se sent en souffrance mais impossible de savoir pourquoi. Dès lors que cette souffrance devient insoutenable, la recherche d’informations devient inévitable : Internet, connaissances, émissions télé ou radio, tout est bon pour s’informer . Les associations dont la nôtre (Association TransAide, exclusivement dédiée aux personnes transgenres) sont sources d’informations fiables et sont là pour vous accueillir, vous accompagner et avoir une oreille attentive et bienveillante.

Quoiqu’il en soit , l’adolescence est visiblement une étape très révélatrice pour beaucoup. C’est à ce moment que le corps change et évolue vers un genre plus féminin (poitrine, menstruation …) ou à l’inverse plus masculin (pilosité, changement de voix, etc…).
C’est aussi à cette période que la notion de sexualité prend un sens.